Les gueux dans l’rétro

Les gueux dans l’rétro

Les gueux vont fêter leur 25e année d’existence, ils nous proposent de venir partager leurs souvenirs au théâtre du Rempart.

De la naissance des gueux à aujourd’hui…
Tout a commencé lors de la course des chausses (sans doute la plus ancienne course à pied française) de l’an de grâce 1996. Deux manants surpris par l’esprit de compétition, exacerbés par un chronométrage digne d’un championnat international eurent l’idée de revenir à une conception plus historique et conviviale de la course. Au cours du terrible hiver 1996-1997 germa dans leurs petits cervelets l’idée des Gueux. Au printemps 1997, en mai très exactement, quelle ne fut pas la surprise des Semurois de voir descendre de la rue de la liberté puis rue Buffon, dans les faubourgs, dans les rues sombres de la cité, cinq personnages, sales, hirsutes, habillés de sac à patates.

Les gueux étaient nés !
Ils n’eurent de cesse d’amuser la populace tout au long de la course, singeant les compétiteurs trop rapides et encourageant les plus lents.
L’année 1998 fut une année charnière quant au succès des gueux dont le chef cocol, sans fifrelin, ni tambour, constituait le noyau fort avec l’arrivée de Coyotte, Frisouille, Gueusaillon François et bien d ‘autres encore, 1999 fût un grand cru !

Le joyeux groupe des gueux parcourt, en chantant et vociférant, les rues du village, s’abreuve aux estaminets et rencontre des habitants et des estrangers. La première sortie Pascale vivait. Sur leur lancée, les gueux heureux et crasseux décidèrent de laver leurs guenilles et braies, car toilette font d’noble façon dans la Saussiotte ou l’Armançon. C’est au Pont Pinard, certainement influencés par ce nom diront certainement les historiens, qu’ils décidèrent une fois l’an de faire la lessive des gueux en cela aimablement et chaleureusement accueillis par les habitants du quartier. Aujourd’hui l’association compte 50 membres issus de divers horizons et ne cesse d’arpenter les régions francophones. Le premier chef fut Cocol jusqu’en 2008 et c’est Achille 1er qui lui succéda jusqu’à aujourd’hui…