ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE

Si tout projet culturel s’accompagne souvent d’un volet pédagogique, cette démarche prend tout son sens en milieu rural où une forte part de la population ne va pas naturellement voir un spectacle. Une convention a été signée en 2019 avec la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bourgogne-Franche-Comté, l’Académie de Dijon, le Département de la Côte d’Or et la ville de Semur-en-Auxois pour trois ans et permet de développer des actions d’éducation artistique et culturelle auprès des jeunes dans le cadre scolaire et hors cadre scolaire mais aussi des actions intergénérationnelles.


OPÉRA POUR ENFANTS : UN PETIT PRINCE

 

Six classes élémentaires de cycle 3 de la circonscription de Semur-en-Auxois et deux classes du collège de Vitteaux participeront à la réalisation d’un opéra pour enfants. Sous la conduite de leurs enseignants, avec l’appui d’une artiste, cheffe de chœur professionnelle, ils (re)découvriront l’œuvre « Un petit prince » d’Antoine de St Exupéry sur un répertoire vocal de la compositrice Coralie Fayolle.

Les objectifs :
✓ Favoriser et améliorer la pratique vocale des élèves grâce à l’accompagnement de professionnels
✓ Former les professeurs des écoles pour la mise en œuvre de projets vocaux
✓ Favoriser l’interdisciplinarité en développant des activités de français en lien avec l’œuvre musicale

En collaboration avec la médiathèque de Précy-sous-Thil et la bibliothèque de Semur-en-Auxois, une malle pédagogique (livres, jeux, initiation à l’art postal, … ) a été constituée et voyagera sur le territoire.

PUBLIC : primaires (112 élèves)
INTERVENANTS : Laure Chanelet, cheffe de chœur professionnelle
ACTIONS : apprentissage des chants, technique vocale, aide à l’écriture de chanson
DURÉE : 114 heures


UNE SEMAINE AUTREMENT – LA COMPAGNIE SF AU COLLÈGE D’ANCY-LE-FRANC

 

Par définition, il faut que ce soit autrement donc ! Mais alors, comment autrement ? Comment est-ce que ça pourrait être « l’autrement » ? Qu’est-ce que nous pourrions inventer pour que ce soit autrement ? Autre chose, une autre perception, un autre monde ? Comme si la proposition c’était justement de faire autrement. Quelque chose d’autre que la réalité ? Les questions à poser pourraient donc être : Comment est-ce qu’on vit ? Comment faire pour que cela s’améliore ou s’empire (selon le point de vue) ? Comment serait cette vie si, justement, c’était autrement ? Qu’est-ce que vivre et comment vivre ? Qu’est-ce que serait un monde idéal ? Comment la jugeraient-ils ? 

PUBLIC : élèves de 3e du collège la Chènevière des Arbres d’Ancy-le-Franc : Louane, Eryn, Audrey, Natan, Gladys, Maxence, Julien, Thomas, Chloé O, Chloé D, Auryan, Liam, Ylan, Louis Armand, Oscar, Benoit, Oléna, Jenny, Adrien, Katia, Valérie, Antoine, Christelle, Sébastien
ACTIONS : Café/ philo, écriture, mise en voix et mise en espace
INTERVENANT : Sébastien Foutoyet, metteur en scène de la Cie SF
DURÉE : 30 heures


 

Après le succès du premier projet menée en 2019, Petits Printemps continue ! Découverte des arts de la scène (théâtre, cirque, danse, …) pour les enfants et permettre à ses derniers d’appréhender les outils de création et d’éveiller leur curiosité en renforçant leur identité au sein d’un collectif. Expérimenter « l’être ensemble » notion sociale fondamentale aux arts de la scène. Éveiller la curiosité et générer l’attrait culturel des enfants dans une démarque d’exploration ludique.

Les objectifs artistiques et humains :
✓ Création collective de tableaux regroupant l’ensemble des pôles et de leurs interprètes.
✓ Expérimenter « l’être ensemble » notion sociale fondamentale aux arts de la scène.
✓ Éveiller la curiosité et générer l’attrait culturel des enfants dans une démarque d’exploration ludique.

Les objectifs pédagogiques :
✓ Découverte du théâtre contemporain et de ses moyens de création
✓ Découverte de la danse (rechercher et traduire les émotions et les illustrer par le corps)
✓ Découverte de la poétique du spectaculaire

Les objectifs d’apprentissage :
✓ Utiliser le théâtre comme moyen de parole, d’épanouissement et de valorisation de soi.
✓ Sentir, identifier et recréer une intention, une émotion, une sensation.
✓ S’engager dans la réalisation d’un projet.

PUBLIC : École Champlon (12 ULIS et 21 CE1) et Collège Christiane Perceret (classe de 6e SEGPA)
INTERVENANTS : Sébastien Foutoyet, metteur en scène de la Cie SF – Théophile Charenat, metteur en scène de la Cie AMAB – Frédéric Cellé, chorégraphe de la Cie le Grand Jeté
DURÉE : 1 semaine / classe


FORMATION ET INITIATION DANS LES DOMAINES TECHNIQUES DU SPECTACLE VIVANT

 

Le lycée Anna Judic à Semur-en-Auxois a inauguré une nouvelle salle de spectacle au sein de son établissement. Les enseignantes, ont fait part d’un besoin à se former, mais surtout d’initier les jeunes à acquérir les bases de la technique du spectacle vivant. Il semblait aussi important de sensibiliser ces lycéens à d’autres connaissances. Suite à une volonté des enseignantes, cette séance devient un tronc commun obligatoire à l’ensemble des élèves de seconde à la terminale de l’option théâtre (lourde + facultative).

PUBLIC : Élèves du Lycée Anna Judic, option Théâtre / 12 élèves volontaires bénéficient de cette formation au Théâtre du Rempart.
INTERVENANTS : Vincent Gredin (Directeur technique) – Christophe Pierron (Régisseur son et vidéo) – Raphaël Longet (Régisseur son et vidéo)
Durée : 7 séances


HISTOIRES SOUS CASQUE

 

Le projet « Histoires sous casques » prend la forme d’un dispositif très simple : une histoire est choisie en fonction de l’âge des élèves (de la maternelle au CM2) puis racontée à travers les casques audio que les élèves découvrent simplement posés sur leur table. Cette lecture musicale n’a pas de mise en scène à proprement parler, elle laisse à l’auditeur la place suffisante pour se représenter les lieux, les personnages, les ambiances et les parfums de l’histoire. À la suite de la lecture, des retours sur l’histoire, sur la perception du récit, ainsi qu’une présentation des dessins s’effectuent tout naturellement.
Tournée dans les écoles à Noël.

PUBLIC : Maternelles et primaires
INTERVENANTS : Sébastien Foutoyet, metteur en scène de la Cie SF – Stéphane Mulet, musicien


ARTS PHOTOGRAPHIQUES

 

Ce projet pluridisciplinaire est proposé à la classe d’UPE2A du lycée A. Judic, qui réalisera un photo reportage sur l’histoire de Semur-en-Auxois et plus particulièrement sur des activités culturelles du théâtre depuis sa construction : bals, concerts, représentations, … Les élèves retraceront ainsi un historique de cette salle, grâce à un travail de recherches dans les archives de la ville et une initiation à la photographie par 2 professionnels.
Ce projet accompagne non seulement leur apprentissage de la langue française, mais aussi celui de l’Histoire et des arts (théâtre et photographie). Les conduisant à pratiquer eux-mêmes la photographie, cette action participe à leur donner confiance en leur créativité et leurs compétences.
L’UPE2A du lycée Anna Judic de Semur cherche de surcroît à faire accéder les élèves à la pratique théâtrale. Cette expérience entre donc en résonance avec cette volonté.

PUBLIC : classe d’UPE2A du lycée Anna Judic, regroupant des élèves d’autres établissements (collège et lycée de Semur – secteur hôtelier, collèges de Venarey-Les Laumes, Saulieu, Vitteaux, LEP de Montbard)
INTERVENANTS : Arnaud Finistre, photoreporter


SYMPHONIE POUR KLAXONS ET ESSUIE-GLACES

 

Il s’agit d’une symphonie inédite pour 9 voitures, composée et interprétée sous la direction du chef-mécano Patrick Ingueneau par l’orchestre symphonique de l’Automobile Club de Semur-en-Auxois composé de ses habitants. Avec la participation exceptionnelle du contre-klaxon Jérôme Rouger. Au-delà de l’aspect incongru et « déconcertant » de ce concert, ce spectacle participatif est aussi une interrogation tout en finesse sur la place de la voiture dans la société d’aujourd’hui, armure derrière laquelle on se sent protégé, où on se sent parfois en force, mais également objet d’émancipation, symbole de liberté, de voyages, de vacances… Objet symbole de fierté pour les uns, objet polluant et de stress pour d’autres : objet symbole de notre époque.

PUBLIC : 9 habitants du territoire (amateurs)
INTERVENANTS : Patrick Ingueneau, musicien, comédien et multi-instrumentiste – Jérôme Rouger, auteur, metteur en scène et comédien
Armelle Dousset, comédienne ; Pio D’Elia, accordeur et régisseur


PROJET STARTER : COMPAGNIE LE NEZ EN L’AIR

 

Ré-Si de Voyages traite de l’Art de Voyager thème qui questionne, à travers les voyages et leurs témoignages, la démarche d’une ouverture à l’autre, à soi et au monde. Ces découvertes et ces interrogations se feront à travers des récits d’écrivains voyageurs. L’objectif est de proposer aux élèves des chroniques de voyages qui seront lus à voix haute par groupes et accompagnés d’une création sonore originale. Chaque groupe d’élèves choisira un récit, qui sera adapté au besoin, puis des ateliers de lecture à voix haute et de mise en espace seront dirigés par Alexandre Picard. Dans un autre temps, Nicolas Boulet invitera les élèves à concevoir la bande son de leur récit. Sous une forme enregistrée ou live, ils créeront l’univers sonore qui accompagnera leur lecture.
Parallèlement une résidence de création des deux artistes-intervenants sera programmée au sein de l’établissement, avec des répétitions ouvertes à destination, suivi d’un temps d’échange. Le caractère pluridisciplinaire de Ré-Si de Voyages donne à chaque élève une large expérience du domaine artistique qui va de la littérature, l’oralité et la présence en scène, à la création sonore. Expérience vécue la fois comme spectateur et comme acteur pour stimuler la créativité des élèves, mais aussi développer l’observation et le sens critique. Il est également prévu une visite guidée du Théâtre du Rempart et de ses coulisses aux élèves ainsi qu’un atelier d’ombres et une restitution publique.

PUBLIC : Classe de 5e du collège Perceret à Semur-en-Auxois
INTERVENANTS : Alexandre Picard, comédien, marionnettiste et metteur en scène – Nicolas Boulet, musicien, acteur pour la Cie le Nez en l’Air